B.P: 1687 Yaoundé - Cameroun

  • +237 222 68 36 07 | + 237 699 85 77 65
  • info@standards.cm

ECRIVEZ - NOUS

RSForm! Pro example

Pour nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous :
Nom complet(*)
Please type your full name.

E-mail(*)
Invalid email address.

Objet(*)
Please type your full name.

Division(*)
Veillez selectionner une division

Votre Message(*)
Invalid Input

La règlementation en sécurité ne suffit pas pour améliorer la sécurité en entreprise

2 supports qui peuvent vous aider à y arriver.

Dans l’histoire du développement de la sécurité en milieu professionnel, la réglementation y a joué  et continue à jouer un important rôle. L’Etat est le gardien de la sécurité des travailleurs surtout en présence d’employeurs peu soucieux du bien-être de ceux-là qui sont pourtant, la clé du développement de leur entreprise.

Malheureusement l’Etat ne joue pas toujours ce rôle de manière optimale : premièrement, la réglementation existante en la matière au Cameroun date des années ‘80s et ‘90s. Elle n’a pas évolué pour tenir compte de l’évolution des méthodes et procédés de travail, des nouvelles technologies, ainsi que de nouveaux métiers. Deuxièmement, les directions chargées du contrôle de l’implémentation des mesures de protection ne travaillent pas de manière dynamique dans l’intérêt des travailleurs, n’ont pas un personnel toujours compétent pour effectuer des inspections qui prennent en compte les risques particuliers et élevés dans certaines industries. C’est pour cela que la conformité est le niveau le plus bas pour atteindre une performance sécurité élevée, quoiqu’importante. La conformité marque le modèle traditionnel de la sécurité qui s’appuie sur le Système de Management de la Sécurité (SMS).

Les entreprises qui ont vraiment à cœur leur performance sécurité voudront aller au-delà de la conformité pour atteindre une excellence durable. Malheureusement, leurs bonnes intentions ne se concrétisent pas toujours, et elles finissent frustrées parce que les accidents ne baissent pas. Le problème c’est qu’elles ne savent pas toujours ce qu’il leur faut pour y arriver. La panoplie des programmes qu’elles ont mis en place ne servent à rien.

A un certain point du voyage vers de meilleures performances, les employés sont la clé. Ils ont besoin d’autre chose qui va les aider à ne plus appliquer la sécurité sous la contrainte, mais parce que leur cœur a été atteint. A la différence de la sécurité traditionnelle qui se focalise sur les chiffres, la performance excellente cherche à atteindre les cœurs. L’employeur doit donc travailler ardemment afin que les motivations en matière de sécurité résonnent dans le cœur de ses collaborateurs. Plusieurs moyens sont à sa portée ; mais aujourd’hui nous allons seulement partager deux supports culturels qui traitent des éléments discrétionnaires de la sécurité ; ces supports ne sont pas exigés, mais sont critiques à la sécurité excellente. Il s’agit de :

  • L’aspiration : les leaders d’entreprises doivent faire des recherches approfondies pour déterminer pourquoi ils ont choisi de travailler pour aller au-delà de la conformité. Il y a rarement une réponse unique à cela : est-ce une aspiration liée aux affaires (réduire les coûts, réduire les effets négatifs des accidents, avoir un avantage compétitif pour gagner les contrats) ? est-ce une aspiration altruiste (se soucier des personnes et vouloir réduire la peine et la douleur) ? L’aspiration est une soif qui vient du tréfonds du cœur des leaders et qu’ils veulent communiquer à toute la population de l’entreprise. Lorsqu’elle est bien conçue et bien communiquée aux employés, ceux-ci trouvent la motivation nécessaire pour s’engager aux différentes initiatives de l’entreprise envers la sécurité. Un jour j’ai demandé à un employé d’une entreprise du secteur Gaz & Pétrole en quoi il était heureux de travailler pour son entreprise ; il ne m’a pas parlé de son salaire ou de ses avantages, mais des initiatives  sécurité qui se préoccupaient de son bien-être au quotidien. Avez-vous une aspiration relative à vos défis sécurité ? Si oui, quelle est-elle ? Sinon, quels obstacles vous empêchent d’en avoir ?
  • La passion : c’est aussi un grand moyen pour gagner les cœurs des employés à la cause de la sécurité. Lorsqu’ils se soucient de la sécurité et vont au-delà de ce qui est attendu d’eux, ce ne sera plus par contrainte, mais par passion. La passion vient non seulement de l’implication des cœurs, mais aussi du désir de faire la différence. Nous ne devons pas oublier que nous tendons tous à nous investir là où est notre passion. Pour communiquer la passion, les leaders doivent aller au-delà des faits pour toucher les émotions dans leurs communications, et rappeler constamment la vision, qui est différente de l’aspiration. Comment communiquez-vous la passion pour la sécurité ? aviez-vous jusqu’ici pensé que cela est nécessaire ?

Lorsque l’aspiration et la passion sont vraiment communiquées, les employés commencent à avoir confiance au leadership et peuvent eux-mêmes faire des efforts pour assurer les arrières des leaders en matière de sécurité. Nous encourageons chaque leader à prendre une journée pour réfléchir à comment y parvenir. Cet effort portera certainement des fruits.

About the author
Tankou Gildas travaille pour STANDARDS depuis 2010. Il y a commencé comme Superviseur Sécurité. Il a été promu en 2014 Responsable de la Production, et gère en même temps le Département HSE de l’entreprise.

Agenda

  • 24 au 25 Août
    3eme séminaire sur "le Voyage vers la Culture Sécurité Excellente"
    Modérateur Tankou Gildas, Responsable Production